Faune

Quant aux animaux qui méritent d'être observés, on peut citer outre la faune marine et ornithologique, l'ours polaire, quoiqu'il y ait plus de 30 ans que le dernier a été aperçu à Adalvik dans le nord. Le nombre de rennes s'élève à environ 3.000. Il n'existe que 4 espèces de rongeurs, les rats bruns et noirs, et les souris de ville et de campagne ! Des élevages de vison américain ont été introduits au début des années 30 en Islande et ceux-ci continuent de prospérer. Parmi les animaux "autochtones" le renard arctique se démarque par ses deux variétés, sa fourrure est blanche en hiver et brun-jaune en été ou brun-jaune toute l'année.

L'Islande n'a pas de reptiles et parmi les espèces peu nombreuses d'insectes on peut citer la mouche, le moustique, le scarabée et l'abeille. La faune aquatique se compose également de peu d'espèces : le saumon, la truite de mer et l'omble chevalier qui sont des anadromes, c'est-à-dire qu'il se reproduisent en eau douce, mais acquièrent leur maturité en milieu marin. Il y a aussi l'anguille et l'épinoche. Parmi les mammifères marins on dénombre 15 espèces de baleines dans les eaux islandaises, et deux espèces de phoques peuplent le littoral.

Et enfin, parmi les animaux domestiques, vaches, veaux, moutons constituent la base de l'industrie de la viande et des produits laitiers. Le chien islandais est de provenance nordique et est un excellent compagnon et gardien, rapide, doux et courageux il n'a rien de sauvage. Quant au cheval islandais, il occupe une rubrique à part sur notre site



Inspired by Iceland