La hache et la terre d'Ólafur Gunnarsson

La hache et la terre d'Ólafur Gunnarsson

Roman traduit de l'islandais par Henrý Kiljan Albansson

512 pages - format 13x22

24 ? sur papier Munken Premium Cream (FSC)

Collection Catalogue Général

Mai 2010

Prix de Littérature Islandaise 2004

Islande, 1550. La Réforme, après avoir pris le pas sur le catholicisme dans le nord de l’Europe, s’est implantée dans une grande partie de l’île. Dans cette Islande féodale, où les fermes demeurent sous la protection et l’autorité des grandes abbayes, un homme inflexible se dresse pour maintenir l’ordre ancien et la foi catholique: Jón Arason, le vieil évêque des territoires du Nord. Car, il le sait, les hommes croient encore à l’intercession des saints, de la Vierge, et aux pouvoirs de la croix de Kalladarnes, cette effigie de bois miraculeuse. Dans le Sud, l’évêque Gizur, aquis à la doctrine de Luther, ne voit là que superstitions populaires par lesquelles perdurent les privilèges de l’ancien clergé.

Mais le destin de l’Islande se joue aussi à Copenhague. Ayant pris possession de la Norvège, le roi du Danemark détient de fait des droits sur l’Islande. Il entend donc contrôler les lieux de pêche, lever l’impôt et imposer sa religion d’Etat.

Entre les deux évêchés, et derrière eux le royaume de Danemark, s’engage une lutte dont dépendra le sort du pays. Mais l’Histoire est toujours d’abord l’histoire d’hommes imparfaits et héroïques – et de femmes au tempérament tout aussi remarquable.

Tout au long de cette épopée guerrière haute en couleurs, s’expriment rudesse et beauté, simplicité et grandeur de la terre d’Islande et de son peuple.

La presse sur La hache et la terre

« Ólafur Gunnarsson est un des plus fins, un des plus empathiques romanciers islandais. Au centre des récits de Laxness, on trouve le calme, mais au c?ur d’un roman de Gunnarsson, il y a un tumulte profondément humain. » Julian Evans, BBC.

L’Islandais Ólafur Gunnarsson est l’auteur d’une douzaine de romans, dont la plupart sont traduits en anglais. Cathédrale des trolls était son premier roman traduit en français (Gaïa 2007). La hache et la terre a reçu le prestigieux Prix de Littérature Islandaise en 2004. Un extrait du roman a été publié dans Islande de glace et de feu, anthologie de littérature islandaise (Babel, 2004).



Video Gallery

View more videos