France Culture - Sur les Docks : Islande et la crise financière. Vendredi 24 avril à 16 h.

logo_francecultureFrance Culture - SUR LES DOCKS

Champ libre : "L'Islande et la crise"

Premer documentaire : le 24 avril à 16h00

Quatres documentaires prévus en juin.

Production : Irène Omélianenko
Un documentaire d'Irène Omélianenko et François Teste
Prise de son : Fabien Gosset

" Sur les Docks ", à la veille des élections du 25 avril, plonge à Reykjavik. L'Islande, un pays traditionnellement conservateur (le pays vote pour le parti de l'Indépendance depuis 18 ans) pourrait basculer à gauche.

Après l'effondrement de Lehmann Brothers, le 15 septembre 2008, la crise bancaire a gagné de pays en pays. Très vite l'Islande se retrouve à la merci de la faillite. Les trois grandes banques Glitnir, Kaupthingbank et Landsbankinn sont nationalisées en urgence. L'utilisation par la Grande Bretagne d'une loi anti-terrorisme pour geler cinq milliard d'euros appartenant à Landsbankinn (pour indemniser les clients anglais de la filière Icesave) plonge le pays dans l'indignation. Les Islandais se sont rassemblés chaque samedi à 15h devant le Parlement au coeur de Reykjavik. L'écrivain Einar Már Guðmundsson parle d'un mai 68 survenu tout près du cercle arctique : étudiants et anciens ont découvert les plaisirs de manifestations où les pavés étaient remplacés par des casseroles et autres instruments ménagers.

www.radiofrance.fr/chaines/france-culture2/emissions/sur_docks/report_fiche.php?report_id=280010180

Avec :

Vigdís Finnbogadóttir, quatrième Présidente d'Islande de 1980 à 1996 ;

Steingrímur J. Sigfússon, président de la gauche verte et ministre de la pêche et de l'agriculture par intérim ;

Catherine Eyjólfsson, traductrice littéraire ;

Steinunn Sigurðardóttir, écrivain ;

Ólafur Þ. Harðarson, président du département politique, de l'école des études en sciences sociales de l'université d'Islande ;

Björg Björnsdóttir, chargée de mission ;

Einar Már Guðmundsson, écrivain ;

Dagur Gunnarsson, photographe ;

Ólafur Ísleifson, économiste ;

Egill Helgason, présentateur à la télévision islandaise ;

Anna Kristín Ásbjörnsdóttir, étudiante dans le domaine de la finance ;

Sigurður Pálsson, écrivain ;

Tobias Munthe, journaliste ;

Ósk Vilhjálmsdóttir, artiste engagée dans les problèmes liés à l'environnement ;

Einar Eiðsson, artiste ;

Evelyne Nihouarn et Philippe Le Bozec, propriétaires d'une pension à Reykjavik.

 

Propos traduits par Bryndis Philibert, Niels Vendelbjerg et Henry Kiljan Albansson.  Réalisation : François Teste



Video Gallery

View more videos