05.02.2014

Exposition photo "Plastic Sands" à Rennes

"PLASTIC SANDS"

du 28 janvier au 12 février, à la Maison internationale de Rennes, 7 quai Chateaubriand

Contact à la MIR : Mme Valérie Riou-Cerbelaud - 02 99 78 22 66

 

Il s'agit d'un travail réalisé en juin 2013 pour alerter le public sur l'invasion des déchets dans des zones naturelles jusqu'ici inaltérées.


La nature en Islande ? Les guides de voyage ne cessent d'en parler, surtout lorsqu'ils évoquent sa partie nord-ouest : la réserve naturelle de Hornstrandir, à la frontière du cercle polaire. 

Pourtant, bien que cette région soit inhabitée, la première chose qui frappe le randonneur, c'est la quantité de déchets multicolores qui jonchent les plages de galets gris.

Mieux que n'importe quel discours, ils illustrent les effets de la société de consommation sur les océans : selon un rapport de l'ONU, en 2009, chaque kilomètre carré de mer comptait 13 000 morceaux de plastique flottants !

Là-bas, il n'y a personne pour nettoyer les débris naufragés qui s'accumulent au gré des marées. La plupart proviennent de l'industrie de la pêche : flotteurs, bottes, filets... Beaucoup sont ingérés par les oiseaux, les baleines et les renards polaires qui peuplent cette région, avec des conséquences parfois fatales.

Dispersés au hasard, ces débris prennent des formes étonnantes qui contrastent avec la nature sauvage de l'Arctique. Les plus anciens semblent faire partie intégrante de l'écosystème qu'ils parasitent. Impossible de les ramener pour les jeter convenablement... 

J'ai donc décidé de les photographier. 

Il y a parfois de la beauté dans la pollution. Un peu d'humour, aussi. Devant l'ampleur des dégâts, c'est toujours ça de gagné.
____________________________

 

Plus d'infos sur le photographe, Julien Joly:


Je suis un journaliste rennais spécialisé dans le voyage et l'environnement. L'été dernier, j'ai suivi une équipe islandaise du Centre de recherches sur les renards polaires. C'est là que j'ai découvert le phénomène de pollution des macrodéchets sur les plages de Hornstrandir. J'écris également pour le Mag numérique rennais et le journal en ligne Ar C'Hannad.



Inspired by Iceland