Distorsion intime - Ragna St. Ingadóttir

Exposition du 12 avril au 22 juin 2008 au musée de Sérignan.

Vernissage ouvert à tous, le 12 avril à 18h30.

L’artiste Ragna St. Ingadóttir d’origine islandaise, qui a vécu en Italie et maintenant à Paris, prote avec elle, dans l’élaboration de son oeuvre, les mobiles de ses déplacements: les paysages, la nature profonde de son pays natal, et la sensibilité à la matière caractérisant l’Arte Povera italien. Intitulant son projet pour Sérignan “distorsion intime”, elle fait passer la relation du corps à l’art, de l’espace concert à l’univers symbolique. Dans ses oeuvres, elle souligne la question originelle du corps humain qui se confronte aux normes caricaturales des règles sociales. Ses installations s’articulent sur deux plans, celui de l’espace construit et celui des rêves et des songes. On passe du mouvement à l’inerte, du chaud au froid, du chamel au minéral et de l’érotisme à la mort. Ragna St. Ingadottir nous propose une oeuvre pure et pleine de sensualité, à l’image de sa terre natale volcanique, l’Islande.

Ragna St. Ingadóttir est née à Reykjavík en 1953. Elle a fait ses études à l’Ecole des Beaux-arts et Arts Appliqués d’Islande de 1975 à 1979, puis à l’Ecole d‘Art Graphique d’Aarhus au Danemark de 1979 à 1981. Elle se rend ensuite en Italie pour suivre des cours à l’Académie des beaux Arts de Bologne en 1982-83 et à Rome de 1983 à 84. Elle a participé à un grand nombre d’expositions en Islande comme à l’étranger. Elle a exposé notamment au Musée d’art contemporain de Thiers, au Musée National d’Art contemporain d’Oslo ou celui de Riga en Lettonie.

Sans succomber aux effets de facilité, sans fascination excessive pour la nouvelle technologie, Ragna St. Ingadóttir réalise avec des moyens resserrés, à l’aide de techniques multiples et de matériaux permiers, des sculptures/installations, des peintures, des dessins, des photographies qui marquent par étapes successives son parcours singulier.

Initié par la ville de Sérignan, soutenu par les collectivités territoriales et le ministère de la Culture, le projet du musée de Sérignan s'appuie sur l'expérience menée depuis 15 ans à l'espace Gustave Fayet. Les expositions personnelles et collectives d'artistes qui y ont été présentées, relayées par un important travail de sensibilisation artistique auprès de l'ensemble des scolaires de la ville et de l'agglomération, promettent à ce lieu de devenir un musée d'Art contemporain. Il aura pour mission de montrer les formes les plus actuelles de l'art vivant, de les rendre accessibles au plus large public, en soutenant la création et la diffusion des oeuvres par des expositions, colloques, conférences, ateliers pédagogiques et l'ouverture d'un centre de documentation. Ce lieu présentera le patrimoine de Sérignan, constitué d'une collection d'oeuvres contemporaines composée essentiellement de dons d'artistes.

Le musée est ouvert au public du mardi au dimanche de 10 h à 18 h, sauf les jours fériés. Tarifs : 5 eur tarif normal, 3 eur tarif réduit. Gratuité : détenteurs carte Passe Culture (habitants de Sérignan, Villeneuve-les-Béziers, Vias), étudiants en art et architecture, jeunes de moins de 12 ans.

Le musée de Sérignan
146 avenue de la Plage - 34410 Sérignan
+33 (0)4 67 32 33 05
www.ville-serignan.fr



Video Gallery

View more videos